Annonce de la plate-forme Internet.org

Aujourd’hui, nous vous présentons la plate-forme Internet.org, un programme ouvert permettant aux développeurs de facilement créer des services qui s’intègrent à Internet.org. Nous offrons également aux personnes un choix plus large de services de base gratuits.

Avec Internet.org, notre objectif est de travailler avec autant de développeurs et d’entrepreneurs que possible pour étendre les avantages de la connectivité aux diverses communautés locales. Pour ce faire, nous allons proposer des services par le biais d’Internet.org d’une manière plus transparente et inclusive.

Notre démarche

Notre programme Internet.org repose sur des partenariats non exclusifs avec des opérateurs mobiles en vue d’offrir aux utilisateurs des services Internet de base gratuits par le biais d’Internet.org. Il s’agit d’un ensemble de sites web et de services de base qui ont pour vocation de montrer l’intérêt d’Internet aux gens et qui, nous l’espérons, amélioreront leur quotidien.

Ces sites web très simples et économes en données permettent aux opérateurs de les proposer gratuitement de façon économiquement durable. Les sites web ne paient pas pour être inclus, et les opérateurs ne facturent pas aux développeurs les données utilisées pour accéder à leurs services.

Puisque ces services doivent être développés en fonction de ces règles particulières, nous avons commencé par n’en proposer que quelques-uns. Donner plus de choix aux personnes quant aux services disponibles est toutefois essentiel. Dorénavant, les personnes qui utilisent Internet.org pourront donc rechercher et utiliser des services qui répondent à ces règles.

Nous créons une plate-forme ouverte et quiconque satisfait à ces exigences pourra y participer.

Les développeurs intéressés devront respecter trois principes que nous avons suivis lors de la création des versions de Facebook et Messenger pour Internet.org. Ces principes ont été conçus pour aligner les motivations de tous les participants et amener plus de personnes en ligne. La participation restera gratuite pour tous les développeurs ou utilisateurs.

Nous pensons que ces critères nous aideront à amener plus rapidement davantage de gens en ligne et à encore améliorer leur quotidien.

Règles concernant la participation

1. Explorer Internet dans son ensemble

Le but du programme Internet.org est de permettre à plus de gens de comprendre l’intérêt d’être connecté.

Pour la plupart des gens qui ne sont pas encore présents en ligne, le principal obstacle n’est pas le manque d’infrastructure. En effet, plus de 80 % de la population mondiale est déjà couverte par un réseau mobile. Les principaux défis résident plutôt dans le coût de l’accès à Internet et dans la sensibilisation à l’intérêt des services Internet.

La plate-forme Internet.org a pour vocation d’offrir aux gens des services gratuits essentiels qu’ils peuvent utiliser pour découvrir toute la richesse des services en ligne et devenir, a terme, des utilisateurs payants d’Internet.

Les services doivent donc autant que possible encourager les utilisateurs à explorer Internet dans son ensemble.

2. Efficacité

Pour durablement fournir aux utilisateurs des services Internet de base gratuits, nous devons concevoir des applications qui utilisent les données de manière très efficace.

Puisque les opérateurs ont réalisé d’importants investissements pour rendre Internet accessible dans le monde entier, Internet.org doit leur offrir suffisamment d’avantages en termes de durabilité économique pour qu’ils puissent continuer à investir dans l’infrastructure afin d’entretenir, d’améliorer et d’étendre leurs réseaux.

Les sites web qui nécessitent une bande passante élevée ne seront pas inclus. Les services ne pourront pas non plus proposer la VoIP, la vidéo, le transfert de fichiers, les photos haute résolution ou de grandes quantités de photos.

3. Caractéristiques techniques

Les sites web doivent être optimisés pour la navigation sur les smartphones et les téléphones mobiles classiques, ainsi que pour des scénarios de bande passante limitée. Les sites web doivent par ailleurs être correctement intégrés à Internet.org pour permettre de ne pas être facturés. Ils ne doivent donc pas nécessiter JavaScript ou le chiffrement SSL/TLS/HTTPS, et doivent respecter notre cahier des charges technique.

Pour en savoir plus sur la collaboration avec Internet.org, consultez la page internet.org/platform.

Mise à jour du 24/09/2015 : Désormais, Free Basics prend en charge le protocole HTTPS dans l’application Android et lorsque vous accédez au site web Free Basics dans un navigateur mobile. Nous renforçons également la sécurité entre nos serveurs et l’utilisateur, même si le site web ne prend en charge que le protocole HTTP.

Plus de publications

Facebook © 2017 Powered by WordPress.com VIP