Laboratoire de connectivité


Le laboratoire de connectivité

Le laboratoire de connectivité chez Facebook développe des moyens de rendre l’accès à Internet abordable pour les communautés à travers le monde. L’équipe étudiedifférentes technologies, y compris des avions longue distance à haute altitude, des satellites et des lasers.

L’aéronef télépiloté Aquila

Évoluant à 18 000 mètres d’altitude, l’aéronef télépiloté Aquila incarne une approche différente de la connectivité. Sa conception dépourvue de queue et son énorme envergure lui permettent de flotter presque facilement, tandis que ses cellules photovoltaïques et ses moteurs haute performance lui permettent de voler pendant des mois, afin d’offrir une connexion Internet dans les régions les plus reculées de la planète.

La connectivité grâce aux lasers

La portée d’Aquila nous a poussés à trouver de nouvelles manières de fournir une connectivité haut débit. Nous sommes donc revenus à l’un des premiers moyens utilisés par l’homme pour transmettre des données : la lumière. Des rayons laser infrarouges et invisibles qui s’allument et s’éteignent plusieurs milliards de fois par seconde peuvent désormais envoyer des données à des vitesses de fibre optique tout en ne consommant que très peu d’énergie. Grâce à cette technologie laser, nous pouvons maintenant nous connecter à toute une escadrille d’appareils Aquila et leur transmettre Internet.

De tout nouveaux défis

Nous avons confié à quelques-uns des meilleurs ingénieurs en aérospatiale de la planète la mission de remettre en question tous les postulats sur la façon de fournir Internet : imaginer une fibre de carbone qui soit plus légère que l’aluminium et trois fois plus solide que l’acier, créer des lasers si précis qu’ils peuvent toucher une pièce d’un centime à une distance de presque 20 kilomètres et trouver comment supporter des écarts de température de plus de 90°.